SKATE - Qui sont les Z-boys, figures emblématiques du skate ? – LevenDeer

SKATE - Qui sont les Z-boys, figures emblématiques du skate ?

Publié par Mickaël Gojon le

SKATE - Qui sont les Z-boys, figures emblématiques du skate ?

Au alentour des années 1970, Santa Monica en Californie, trois associés montent le  surfshop "Zephyr". Il s'agit de Jeff Ho, Skip Engblom et Craig Stecyk.

Situé sur la côté de Los Angeles, vers les plages du quartier de Venice communément surnommé "Dogtown", le surfshop propose la customisation et la création de planches de surf. Le shop sponsorise des surfeurs du coin, c'est un rêve pour tous les locaux de la ville.

Les conditions météorologiques pour surfer sont contraignantes, les vagues sont possibles durant le matin jusqu'à 10h. Venice étant un quartier défavorisé, ses jeunes habitants sont peu occupés et découvrent les joies du skate. Ils peuvent retrouver les sensations du surf sur l'asphalte. Le "sidewalk surfing", maintenant skateboarding, est né.

Plusieurs jeunes sont repérés par Skip qui deviendra leur mentor, ils forment le crew des Z-Boys. Ils passent leur temps à rider et à foutre le bordel partout où ils passent. Ils participent à des concours amateurs et commencent à se faire repérer. Skip Engblom va révolutionner le monde du skate en remplaçant des roues en argiles par des roues en uréthanes : résistance, maniabilité et vitesse augmentée. Tout devient plus facile avec et la team commence à réaliser de plus en plus de figures.

Été 1975 la canicule et la sécheresse sont au rendez-vous en Californie, les Z-Boys découvrent la joie de rider dans les piscines vides. Les premiers bowls sont nés. Véritable tremplin pour le skate, les riders découvrent de nouvelles sensations et improvisent de nouvelles figures.

Plusieurs skaters sont sortis du lot dont Tony Alva, Stacy Peralta et Jay Adams. Ces trois précurseurs ont donné son style actuel au skate.

Le skate a commencé à intéresser les sponsors et les Z-Boys ont lâché le Zephyr pour signer des contrats avec des marques qui leurs proposaient plus d'avantages que le Zephyr ne pouvait se permettre.

Tony Alva est le premier champion du monde de skate, à l'âge de 19 ans il créa sa propre marque Alva pour ne plus être attaché aux sponsors.

Stacy Peralta est le proskateur le mieux côté du monde. Il fonda la marque Powell Peralta et le groupe Bones Brigade qui permit la découvre de Tony Hawk. Il devient aussi réalisateur de film dont le documentaire Dogtown & Z-Boys sur son histoire.

Jay Adams est le skateur le plus anticonformiste, rebel et créatif il inventa tellement de figures originales qu'il était impossible de le noter en compétition. Il refusa de se plier aux exigences des sponsors. Il a été emprisonné plusieurs fois pour des crimes d'agressions et de stupéfiants. Peu après sa sortie de prison, il signa un contrat avec Hurley. Il est décédé en 2014 d'une crise cardiaque.

Finalement, le Zephyr a été vendu à l'un des membres originels des Z-Boys Nathan Pratt.

Pour plus d'informations, nous vous recommandons le film Les légendes de Dogtown et ce documentaire réalisé par Stacy Peralta :

https://www.dailymotion.com/video/x1197y8?fbclid=IwAR2DNG-JyaqRqMf-lR1R6b-thqHQ9d8GSMfUu502hGFof_UVrJtEZwAKzXQ

https://www.dailymotion.com/video/x11bg2s?fbclid=IwAR2q8R29BC9aWwYBZjhiWXv9IQ51ZM0hDMEgRes0pVgEy4ysrpoCOzatpMM

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.