LevenDeer Blog Streetwear | L'histoire du Sweat

L'histoire du Sweat

Publié par Mickaël Gojon le

L'histoire du Sweat

Encore une pièce incontournable de nos dressings d'hiver : le sweat. Son nom "sweat-shirt" signifie littéralement "maillot pour transpirer". Clairement le nom le moins stylé du monde mais le sweat reste l'élément phare en mode streetwear. Comment le sweat s'est-il imposé ? D'où vient-il ?

Son origine

Le sweatshirt (version crewneck) a été créé dans les années 20 pour absorber la transpiration, ni plus ni moins. Il nous vient des States, il a remplacé le pull en laine qui en plus de gratter faisait beaucoup transpirer ceux qui le portaient.

En 1932, la marque Champion commercialise le sweat-shirt "hoodie", avec une capuche.

Dans les années 50, la marque Russel Athletic décide de mélanger le coton blanc au polyester noir pour apporter confort et résistance supplémentaire. Le sweat gris chiné est né ! Suite à cette nouveauté, de nombreuses marques commercialisent leurs sweats agrémentés de divers flocages. Les étudiants qui portaient des sweats pour le sport, les portent maintenant pour montrer l'appartenance à leurs universités.

Son apogée

C'est en 1980 que le sweat connaît une montée fulgurante. En effet, c'est la période de l'acceptation de soi et le sport est au centre de tout.
Les salles de sport sont envahies de personnes transpirants dans des sweats pour ressembler à leurs héros du moment : Rocky, l’héroïne de flashdance ou aux acteurs de Breakfast Club. Le sweat s'invente et se réinvente : manche chauve-souris, imprimés kitch, coloris fluos... tout y passe.
Des créateurs s'essaient au sportswear.

Les années 80 marque aussi l'arrivée du hip-hop et le sweat fait parti de l'uniforme street avec le bob et les chaînes dorées.

Désintéressement des créateurs

Le hip-hop rend l'image du sweat plus cheap aux yeux de la société. Les grandes enseignes commencent à le commercialiser à prix bas et banalisent le sweat. Le sweat disparaît alors des podiums.

Renouveau

La marque de luxe Kenzo rend sa force au sweat avec son célébre tigre. D'autres marques comme Givenchy suivront avec le sweat Rottweiler.

De nos jours, des créateurs comme Louis Vuitton et Gucci font des collaborations avec des marques telle que Supreme pour faire descendre le luxe dans la rue.

Le sweat n'a pas fini de nous surprendre et de se réinventer.

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.